Nouadhibou : 41 pêcheurs Sénégalais encore expulsés de la Mauritanie

sam, 2017-08-19 17:11

41 pêcheurs Guet-Ndariens ont été encore expulsés de la République Islamique de Mauritanie. Ils sont arrivés jeudi en milieu d’après midi en territoire Sénégalais après avoir été gardés à vue pendant trois jours par les forces de sécurité de Nouadhibou.

Ces jeunes ont foulé le sol mauritanien de façon clandestine depuis deux mois, en vue de poursuivre leurs activités de pêche et de collaborer étroitement avec des opérateurs économiques de ce pays frère qui ont toujours souhaité travailler avec les professionnels de la pêche de la Langue de Barbarie.

A en croire certains pêcheurs, la situation était devenue très difficile à Guet-Ndaroù ils n’ont pas été recensés parmi les familles qui ont bénéficié du soutien de l’Etat, notamment de l’enveloppe d’1 milliard 300 millions Cfa et des 461 moteurs hors-bords que le président Macky Sall a offert à 629 familles de la Langue de Barbarie. 

Ces derniers ont laissé entendre que la commission de recensement, pour des considérations politiques et partisanes, ne les a pas recensés, alors qu’ils demeurent des ayant-droits. Nos interlocuteurs déclarent haut et fort qu’ils devaient impérativement faire partie des 629 familles qui ont reçu individuellement une enveloppe de 2 millions Cfa et un moteur hors-bord.

Selon ces 41 pêcheurs rapatriés de Nouadhibou, les autorités mauritaniennes campent toujours sur leur position, insistant sur la nécessité absolue pour les pêcheurs sénégalais de ne plus opérer dans leur zone maritime. Dans ces conditions, ils n’espèrent plus bénéficier d’un quelconque renouvellement de licences de pêche. 

 

DakarActu