Comme Kosmos, BP salue l’accord gazier sénégalo-mauritanien

mer, 2018-02-14 11:14

Une étape importante a été franchie pour l’exploitation du champ gazier Tortue/ Ahmeyim avec l’Accord de coopération intergouvernemental (ACI) signé vendredi par le Sénégal et la Mauritanie, a annoncé, lundi, dans un communiqué la compagnie pétrolière, British Petroleum (BP).

 

Selon la firme britannique, l’ACI entre le Sénégal et la Mauritanie va “permettre de poursuivre le développement du projet gazier” et “la décision d’investissement finale”.

 

La Mauritanie et le Sénégal ont signé, vendredi, à Nouakchott un Accord de coopération intergouvernemental (ACI) portant sur l’exploitation du champ gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA) se trouvant à la frontière maritime entre les deux pays.

 

La signature a eu lieu lors de la visite officielle de deux jours du président sénégalais Macky Sall à Nouakchott, sur invitation de son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

L’accord de coopération intergouvernementale prévoit le développement du gisement gazier de Tortue/ Ahmeyim par le biais de “l’équité transfrontalière, avec une répartition initiale de 50% à 50% des ressources et des revenus pour un futur équitable” en redéfinissant les bases du mécanisme et du calendrier technique, note le communiqué de BP reçu à l’APS.

 

“C’est un jalon important pour ce projet gazier innovant qui reflète le partenariat fort et coopératif entre la Mauritanie et le Sénégal. Nous sommes impatients de continuer à travailler avec les deux pays et nos partenaires, Kosmos Energy, PETROSEN et la Société Mauritanienne Des Hydrocarbures et Patrimoine Minier (SMHPM), en vue d’une décision d’investissement finale”, a déclaré le Directeur général de BP Bernard Looney, cité par le texte.

 

Ces dernières années, d’importantes découvertes de gaz ont été faites à la frontière entre les deux pays, dont celle concernant le champ gazier “Grand Tortue/Ahmeyim”, mis à jour en janvier 2016 et considéré comme “le plus important gisement” en Afrique de l’Ouest, avec des réserves estimées à 450 milliards de m3.

 

BP a achevé un important projet d’ingénierie pour le projet Tortue/ Ahmeyim, une chaîne de valeur gazière intégrée et un développement de gaz naturel liquéfié (GNL) proche des côtes qui exporteraient du Gaz naturel liquéfié(GNL) vers les marchés mondiaux et fourniraient du gaz au Sénégal et à la Mauritanie.

 

BP est entré en Mauritanie et au Sénégal via un accord avec Kosmos Energy, annoncé en décembre 2016.

 

BP détient des participations participantes et effectives dans le Saint-Louis Profond et Cayar Profond au large des côtes sénégalaises de 60%, Kosmos Energy détenant 30% et la Société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN) 10%.

 

En Mauritanie, les intérêts de BP dans les blocs offshores C-6, C-8, C-12 et C-13 s

 

APS